Jump to content
Game-Labs Forum
Sign in to follow this  
Martin de Crow

Grades Français Marine Royale

Recommended Posts

J'ai fait quelques recherches sur les grades Français ayant cours au 17 et 18ème siècles. Je partage avec vous ce que j'ai trouvé et suis intéressé par les infos que vous auriez à  ce propos :

 

Voici ce que j'ai trouvé :

 

Les officiers généraux :

 

- Amiral de France                               (Attribué à qqn de la haute noblesse, mais ce grade n'avaitt qu'un rôle "administratif et judiciaire", d'ailleurs jamais aucun Vice-Amiral ne sera promu à ce rang)

- Vice Amiral                                          (Au nombre de 2 : 1 pour la Flotte du Ponant (Atlantique) et 1 pour la Flotte du Levant (Méditerrannée))

- Lieutenant Général des Armées Navales

- Chef d'Escadre                                  (Une escadre = 20 navires, grade remplacé par celui de Contre-Amirale en 1791)

 

Les officiers supérieurs :

- Capitaine de vaisseau - Brigadier des Armées Navales (Choisit parmi les 50 plus anciens et méritants Cpt de Veau, l'appellation change en 1786 : Chef de Division )

- Capitaine de vaisseau

- Capitaine de Frégate

- ...

 

Les officiers subalternes :

- Lieutenant de vaisseau

- (Capitaine de Brûlot)

- Enseigne de vaisseau

- Lieutenant de Frégate                      (Remplacé par Sous-lieutenant de vaisseau entre 1786 et 1791)

- (Capitaine de Flûte)                          (Supprimé en 1786)

 

Les élèves officiers :

- Elève de la Marine 1ère classe

- Elève de la Marine 2ème classe

- Elève de la Marine 3ème classe

 

Officier Mariniers

- Premier Maître                                   (promotion possible comme Lt de Frégate distingués par une action remarquable)

- Second Maître

- Contre Maître

- Quartier-Maître

 

 

 

 

Les officiers bleus :

Les officiers étaient en grande majorité issue de la noblesse et pour la Marine, issus des Gardes de la Marine (appelation "officiers rouges" du à leur uniforme), c'était le Corps des officiers de vaisseau.

 

Néanmoins la Marine ayant besoin de gens de mer expérimentés, elle a fait aussi en sorte de pouvoir s'attacher les services de capitaines marchands brevetés, corsaires ou d'officiers mariniers méritants en leur permettant d'accéder à des postes d'officiers (ce qu'on appelle des officiers bleus par opposition aux officiers rouges) soit de manière temporaire ou plus perreine.

 

Les grades en bleus étaient les grades accessibles (appelés grades "intermédiaires" ou "auxiliaires" à l'époque) pour les officiers et capitaines brevetés de la marine marchande, mais aussi les off. mariniers (Premier Maître) qui s'étaient distingués par une "action remarquable".

 

Bien sûr à niveau "équivalent" les officiers rouges avaient la préséance sur les officiers bleus.

 

Les officiers bleus qui s'étaient distingués pouvaient espérer accéder au corps des officiers de vaisseau.

 

 

 

L'enrôlement dans la Marine Royale :

A l'époque la Marine Royale n'était pas une armée de métier et une grande partie des personnels étaient recrutés pour une campagne déterminée, de plus il fallait bien souvent gonflés les rangs afin de compenser les pertes. Les termes employés étaient :

 

- Entretenu : Pour un marin, officier-marinier ou officier qui était soldé à l'année par l'armée.

- Non-entretenu : Pour une personne qui était engagé le temps d'une campagne ou mission.

 

Hormis les officiers de carrière (off rouges), la Royale s'est donc attaché les services de ceux dont elles avaient le plus besoin : les officiers mariniers expérimentés, pour encadrer et former les marins et matelots qui eux étaient le plus souvent "non-entretenus" et embauchés temporairement.

 

A la fin d'une campagne les officiers bleus, off mariniers et marins "non-entretenus" retournaient à leur ancienne activité.

 

 

 

Nota :

 

- Les grades entre parenthèse ( ) ont été créé puis supprimé quelques années plus tard

Capitaine de Brûlot.

Capitaine de Flûte supprimé car tombé en désuétude.

Ss-Lt de vaisseau en remplacement de Lt de Frégate, celui-ci fut réinstauré ensuite 7 ans plus tard

 

- J'ai un doute sur l'appellation des élèves-officiers et le nbr de classes et je n'ai pas pu vérifier avec plusieurs sources différentes.

 

- J'ai parfois lu qu'il y avait un grade d'officier supérieur avant Cpt de Frégate :  Major de vaisseau , mais j'ai un doute quant au fait que cela soit un grade réel ou une fonction à bord ?

Edited by Crow
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tient, c’est dans l’air du temps ce post.

J’ai aussi un peu cherché (hier) sur le sujet, suite à une petite lacune sur le sujet, bien sûr ça reprend en partie ce qui est déjà dit.

 

De 1675 a 1785 :

 

Amiral =                        1675-1680-1690-1700-1720-1730-1740-1750-1760-1770-1780-1785

Vice-amiral =                 1675-1680-1690-1700-1720-1730-1740-1750-1760-1770-1780-1785

Lieutenant général =       1675-1680-1690-1700-1720-1730-1740-1750-1760-1770-1780-1785

Chef d’escadre =            1675-1680-1690-1700-1720-1730-1740-1750-1760-1770-1780-1785

Chef de division = inexistant

Capitaine de vaisseau = 1675-1680-1690-1700-1720-1730-1740-1750-1760-1770-1780-1785

Capitaine de frégate =    1675-1680-1690-1700-1720-1730-  suppression

Majors de vaisseau = inexistant

Lieutenant de vaisseau = 1675-1680-1690-1700-1720-1730-1740-1750-1760-1770-1780-1785

Sous-lieutenant de vaisseau = inexistant

Elève de 1ière, 2ième, 3ième classe = inexistant

Enseigne de vaisseau = 1675-1680-1690-1700-1720-1730-1740-1750-1760-1770-1780-1785

Lieutenant de frégate = 1675-1680-1690-1700-1720-1730-1740-1750-1760-1770-1780-1785

Capitaine de flûte = 1675-1680-1690-1700-1720-1730-1740-1750-1760-1770-1780-1785

 

Pour le grade de Capitaine de frégate, il n’est plus attribué (mais existe encore dans les textes) depuis 1710 (en 1730, il ne reste que trois officiers au grade de CF). Disparition du grade en 1740, puis il et restitué en 1764 pour disparaître définitivement en 1772.

 

Suivant ordonnancements post 1785 :

 

Amiral* =                               1786-1790-1791/1792

Vice-amiral =                        1786-1790-1791/1792

Lieutenant général =              1786-1790-1791/1792

Chef d’escadre =                   1786-1790-1791/1792

Chef de division =                  1786-1790- suppression

Capitaine de vaisseau =         1786-1790-1791/1792

Majors de vaisseau =             1786-1790-suppression

Lieutenant de vaisseau =        1786-1790-1791/1792

Sous-lieutenant de vaisseau = 1786-1790-suppression

Enseigne de vaisseau =          1786-suppression-1791/1792

Élevé de 1ière, 2ième, 3ième classe = inexistant -1790-suppression et retour de l’enseigne de vaisseau

 

*Le grade d'Amiral n'est donné qu'au frère du Roi de façon automatique, c'est un grade de droit Royal. Ce n'est d’ailleurs pas un grade mais plutôt une distinction.

 

Je n'ai pas cherché plus loin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

 

As-tu des infos concernant le "grade" d'aspirant (élève Marine ?)

 

Pour le grade/fonction de Chef de Division avant 1786, l'appellation devrait être "Brigadier des Armées Navales".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Complément d'infos en bleu

 

Amiral* =                               1786-1790-1791/1792

Vice-amiral =                        1786-1790-1791/1792

Lieutenant général =              1786-1790-1791/1792

Chef d’escadre =                   1786-1790-1791/1792

 

Brigadier des armées navales = (1765) -1782-1786- suppression   (en 1765, les 50 capt de vaisseau les plus anciens prenaient rang avec les Brigadier des armées du Roy, mais création du grade Bgr des armées navales en 1782, remplacé par Chef de division en 1786)

Chef de division =                  1786-1790- suppression

 

Capitaine de vaisseau =         1786-1790-1791/1792

Majors de vaisseau =             1786-1790-suppression

Lieutenant de vaisseau =        1786-1790-1791/1792

Sous-lieutenant de vaisseau = 1786-1790-suppression

Enseigne de vaisseau =          1786-suppression-1791/1792

Élevé de 1ière, 2ième, 3ième classe = inexistant -1790-suppression et retour de l’enseigne de vaisseau

 

 

Nota:

Le grade/rang de Brigadier des A.N. / Chef de division n'était pas considéré comme un grade d'officier général.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben en fait les aspirants n'existe pas réellement, disons que ce n'est pas un grade, mais une appellation.

Les jeunes hommes (nobles) voulant intégrer le corps de la Marine doivent avant d'être des Gardes de la Marine et de Pavillon, premier grade, faire des études. Ils sont appelés "aspirant grade".

Nommés par le Roi et obligatoirement noble, âgé de 14 à 18 ans maximum.

Et le garde de la marine deviendra plus tard un enseigne de vaisseau. C'est du moins comme ça dans les années 1780.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les sources, tu trouve les ordonnances de marines en pdf sur google book par exemple, les principales étant celle de 1774 - 75 et 1786. Question bouquin, le tome IV du 74 canons de Boudriot donne pas mal d'infos ainsi que le livre traitant des uniformes de la marine au XVII et XVIIIème siècle du meme auteur, mais ce sont des livres qui restent onéreux. Le site des éditions ancre: http://ancre.fr/fr/

 

Pour les volontaires, il y est dis que le nombre d'aspirants gardes et gardes marine étant limité à 70 pour chacune des trois compagnies (Brest, Rochefort, Toulon ) de jeunes nobles âgé de 13 à 14 ans et ayant obtenus un ordre du ministre de la marine peuvent embarquer, leur nombre à bord étant proportionnel au type de bâtiment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, de rien...

Des bouquins ? Oui, plein même (surtout du J. Boudriot), mais pas forcément sur les différents grades de la marine. J'ai certaines informations chez moi, mais sinon c'est aux Service Historique de la Marine que je trouve ça, mais il faut y aller, ce n'est donc pas tous les jours.

L'Internet je m'en méfie, disons que je sais où chercher. Et dans le cas contraire c'est au SHD que je trouve les informations. Mais encore une fois, il faut du temps (que je n'ai pas forcément) et un SHD à côté de chez soit (que là, j'ai).

En complément :

Voici comment ça fonctionne en 1780 :

Officiers :

Vice-amiral

Lieutenant-général

Chef d’escadre

Capitaine de vaisseau

Capitaine de frégate (ce grade n’est plus porté dans la marine de cette époque (1780), il est supprimé par une ordonnance de février 1772, donc cité pour mémoire)

Lieutenant de vaisseau

Capitaine de brûlot

Enseigne de vaisseau

Lieutenant de frégate

Capitaine de flûte

Garde du pavillon de la marine

Chirurgien-major

Aumonier

Marins :

Timonier

Aide-timonier

Gabier

Matelot

Novice

Mousse

Maistrance (officiers mariniers de canonnage/pilotage/manœuvres) :

Premier-canonnier

Second-canonnier

Aide-canonnier

Premier-pilote

Second-pilote

Aide-pilote

Premier-maître

Second-maître

Patron de chaloupe

Bosseman

Patron de canots

Quartier-maître

Maistrance (officiers mariniers de métiers) :

Maître-charpentier

Second-charpentier

Aide-charpentier

Maître-calfat

Second-calfat

Aide-calfat

Maître-voilier

Second-voilier

Aide-voilier

Troupe de marine :

Capitaine

Lieutenant

Fourrier

Sergent

Caporal

Appointé

Fusiller

Tambour

Surnuméraires :

Second & aide-chirurgien

Apothicaire

Secrétaire

Maître & aide-armurier

Premier & second-commis

Maître-valet & valet

Tonnelier, coq, boucher, boulanger

Garde de marine & garde pavillon amiral : avoir été aspirant garde et justifier 2 ans de navigation.

Enseigne de vaisseau : terminer ses études et 2.5 ans de navigation.

Lieutenant de vaisseau : 2 ans comme enseigne.

Capitaine de frégate (supprimé) : au moins 2 ans de navigation et deux commandements.

Capitaine de vaisseau : avoir navigué et commandé comme capitaine de frégate au moins 1.5 ans. Suite à la suppression du grade de CF, il faut avoir servi au moins pendant 4 ans comme LV et avoir eu deux commandements.

Capitaine de flûte : accordé comme récompense aux maîtres d’équipage et pilots au service du Roi ainsi qu’à des capitaines marchands.

Lieutenant de frégate (auxiliaire) : donné aux capitaines marchands (levés ou volontaires). Ils deviennent officiers auxiliaires de la marine de guerre. Suivant la carrière (faits de guerre) il peut être conservé définitivement. Donné aussi au commandant corsaire.

Capitaine de brûlot : peut être attribué à des LF s’étant particulièrement distingués.

Chef d’escadre : doit avoir commandé comme CV une division* de trois vaisseaux ou frégates.

Lieutenant général (des armées navales) : désigné au choix parmi les CE.

Vice-amiral : désigné au choix parmi le LG.

*3 escadres = une armée

1 escadre = de 9 à 26 vaisseaux

1 division = de 3 à 8

1 détachement = 2

(Barbe, désolé pour la redondance...)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Surcouf !

 

Ainsi que pour les infos des "critères de promo" au grade supérieur et pour le format des divisions et escadres ;)

 

Actuellement je fais des recherches sur les uniformes correspondants aux différents grades, mais c'est encore plus disparatre

Edited by Crow

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la monté en grade parmi les officiers généraux et majors je te mets quelques infos avec entre parenthèses les effectifs en 1780.

 

-Gardes du pavillon ou de la marine: comme dis précédemment par Surcouf (268)

-Enseigne de vaisseau: un garde de la marine ou du pavillon terminant ses études et doit compter deux ans et demi de navigation (234)

-Lieutenant de vaisseau: servir pendant deux ans comme enseigne (399)

-Capitaine de frégate: servir deux ans minimum comme lieutenant et avoir eu deux commandements (supprimé précédemment)

-Capitaine de vaisseau: naviguer et commandé comme CF un an et demi minimum. Quand le grade de CF est abandonné, avoir servis pendant 4 ans comme lieutenant et deux commandements (185)

-Chef d'escadre: Commander comme CV une division de trois navires(28)

-Lieutenant général: désigné parmi les précédents(14)

-Vice Amiral: Idem (3)

 

Hormis ces grades la qui ne sont ouvert qu'aux nobles, il existe ce qu'on appelle les officier bleus, en référence des parements de leur uniforme qui sont bleus contrairement à ceux du grands corps qui les ont rouge.  Ce sont des grades temporaires délivré par commission en général pour une campagne ou alors sont accordé à titre définitif en récompense

 

-Capitaine de flûte: Accordé au maîtres d'équipages ou pilotes, capitaine de navire marchands s'étant fait remarquer par leur commandement sur les navires de la royale (8)

-Lieutenant de frégate: Concerne les capitaines marchands ou corsaire (55)

-Capitaine de brûlot: pour les lieutenants de frégate se distinguant particulièrement (23)

 

 

Pour la maistrance de manœuvre:

-Quartier maître: choisi en général parmi les gabiers et matelots à haute paye

-Patron de canots: choisis parmi les QM

-Bossemans: choisis parmi les QM et avec douze mois de service ds le grade

-Contremaître: choisis parmi les bossemans et douze mois de service ds le grade

- Second maitre: choisis parmis les CM

-Premier maitre: parmis les SM, douze mois de service ds le grade, des marins confirmé. En général ont embarqué tout jeune comme mousse ou novice, et ont plus d'une dizaine année de service sur les navires du roi.

 

Hormis la maistrance de manœuvres, tu vas trouver la maistrance de pilotage avec aide pilote, seconds pilotes et premiers pilotes puis la maistrance de canonnage avec aides canonniers, seconds canonniers et premiers canonniers.

 

Et enfin l'équipage:

-Mousses: de 11 à 16 ans sont issus majoritairement du régime des classes

-Novices: deux campagnes en mousses, ou alors des gens qui sont peu habitué à la haute mers, comme les pécheurs de rivières, bateliers,.... et ayant moins de 6 mois de navigation.

-Novices volontaires: Agé de 20 ans et n'ayant jamais pris la mer, s'engagent pour trois ans et peuvent quitter ou rentrer dans le régime des gens classés à l'issue.

-Matelots: hommes classés de 18 ans et ayant navigué 6 mois.

-Gabiers: choisis parmi les MOT à haute paye (24 mois de service en tant que matelots minimum)

-Aides timoniers: choisis parmi les gabiers ou MOT à haute paye

-Timoniers: MOT avec 30 mois de services minimums dont 9 en tant qu'aides timoniers ou 30 mois de navigation sur navire de commerce.

 

 

Voila de quoi t'aider a visualiser un peu tout ca  :)

 

 

Edit: raaaaa pas assez rapide, grillé par Surcouf :P

Edited by De Coursic

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les uniformes comme de nos jours tu as différentes tenues en fait. Un grand uniforme ce qui correspondrait aujourd'hui a nos tenues de cérémonies, petit uniforme pouvant faire l'équivalence avec les tenues de sorties, et l'uniforme de fatigue, et tout ca afin d'économiser le gros uniforme qui plus luxueux car plus de galonage et de plus grande épaisseur. La aussi tu as tout les détails dans les Boudriot.

 

 

 

_57_zpsboayhm30.jpg

 

Sur le net j'avais trouvé celle la qui résume plutot bien. 

Edited by De Coursic

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edit: raaaaa pas assez rapide, grillé par Surcouf :P

Bah, on tape dans les mêmes sources, et pour ma part, j'avais déjà écrit tous ça, je n'ai fait que regrouper :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors sur celle que je t'ai mis:

 

En haut: lieutenant de vaisseau en 1792, matelot en 1792, officier et soldat des canonniers gardes cotes, matelot en 1786, chirurgien de marine , fusilier du corps royal d'infanterie de la marine en 1786

En bas: officier du corps royal d'infanterie de la marine en 1786, garde du pavillon, garde de la marine, amiral en 1786 et grand uniforme, vice amiral en 1786 et petit uniforme.

 

Si tu t'intéresse à cela je te conseille vraiment les boudriot, c'est la bible. En général tu peux les consulter au SHD de Brest et Toulon, ils en ont des exemplaires. Dans le tome IV du 74 canons tu vas trouver par exemple le détail du galon, son épaisseur en fonction du grade ( 6 lignes ,8, ou plus ), .... 

Edited by De Coursic

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, on tape dans les mêmes sources, et pour ma part, j'avais déjà écrit tous ça, je n'ai fait que regrouper :)

 

 

Tricheur :P

 

Oui les memes sources et les meilleurs. D'ailleurs, en utilisant ces sources, certains ont dans l'idée et sont en train de monter un groupe de reconstitution historique axès sur le corps royal d'infanterie de la marine.... je peux vous dire que ca avance petit à petit et cela fais rêver.........  :rolleyes:

Edited by De Coursic

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après ce que j'ai pu lire :

 

N°12 : ?

N°11 : Vice-Amiral
N°10 : ?

N°09 : Capitaine de vaisseau

N°08 :  ? (Garde de la Marine ?)

N°07 : Lieutenant de vaisseau

N°05 : Enseigne de vaisseau ?

 

 

La logique des insignes de grades semble être la suivante:

 

- Nbr et largeur des broderies sur la tunique (ouverture de la veste et bords des poches)

- Nbr de galons au bout des manches :

- 1 galon d'or large sur le tricone/bicorne (distinction des officiers, certains sous-off ont un galon d'or plus fin)

 

 

Amiraux :  2 borderies d'or parallèles sur la tunique plus :

 

Vice-Amiral = 3 borderies au bout des manches + broderies le long des bras

Lt Général = 2 broderies au bout des manches

Chef d'escadre = 1 broderie au bout des manches

 

 

Officiers supérieurs: 1 broderie d'or large sur la tunique

 

Capt de vaisseau : 2 galons au bout des manches

Capt de Frégate : 1 galon au bout des manches

 

 

Officiers subalternes : 1 galon d'or fin sur la tunique

 

Lt de vaisseau : 2 galons au bout des manches

Enseigne de vaisseau : 1 galon au bout des manches

 

 

Elève-officiers:

 

Supposition sur une même logique : 1 galon le long de la tunique mais pas au bout des manches ?

 

 

Les tenues de sorties sont mieux parées que celles de travail mais sembles quand même suivre la même logique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et aussi le service historique de la défense de Cherbourg, Rochefort et bien sur le plus gros celui de Vincennes.

Habitants La Rochelle, pour moi c'est forcément le SHD de Rochefort.

Jean Boudriot est (était) la référence en la matière reconnu dans le monde. Et en plus il a fait un petit, Gérard Delacroix.

Tous les ouvrages de ces deux personnages sont issus uniquement de recherche auprès des différents archives autant aux SHD qu'a Greenwich, etc.

Leurs ouvrages sont quasiment incontestables.

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jean_Boudriot

http://ancre.fr/fr/

http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Gérard_Delacroix

http://gerard.delacroix.pagesperso-orange.fr/sommaire.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 1780

Pour le vice amiral un galon de 24 ligne en double sur les manche(en triple dans l'ordonnance de 1786 )  pour le grand uniforme,galon sur toute les coutures. Pour le petit galon de 8 ligne et un seul sur la manche.

Lieutenant général, idem mais pas de galon autour de la manche, dans le dos et  à la taille.

Chef d'escadre, comme le précédent mais un seul galon sur la manche pour le grand uniforme.

Dans les grades de CV, et LV la différence ce fait a la largeur du galon et le nombre sur la manche puis l'épaulette (frange à graine d'épinard ou franges simples).

Pour les gardes de la marine et du pavillon, uniforme tout bleu et sans galon excepté les manches rouges et avec un galon de 12 lignes pour les gardes du pavillon.

 

 

Les 10 et 12 sont des uniformes tardif, tu le vois aux cols dont la couleur représente le port et le numéro d'escadre. De mémoire rouge cramoisi est pour Brest. D'ailleurs avec la présence du hausse col, c'est un officier de l'infanterie de marine.

Le 12 avec ce genre de broderie particulières c'est juste avant la révolution. Les gilets et culottes blanches sont non officiel  mais toléré (j'ai meme déjà vus un sur un portrait un gilet blanc avec une culotte noire ). Je dirais capitaine de vaisseau en petit uniforme car aucune broderie sur le gilet.

 

 

Sous Louis XVI tu as deux ministres de la marine important et qui vont se succéder.

De Sartine, qui se fait remarquer auparavant à la police de paris et qui vas réformer administrativement l'organisation de la marine, regarnir les ports et arsenaux et préparer admirablement la future guerre d'indépendance.

Ordonnances de 74 à 77:https://books.google.fr/books?id=zsRTAAAAcAAJ&printsec=frontcover&dq=ordonnance+marine+1774&hl=fr&sa=X&ei=hiFDVcu5HJblapjsgLgO&ved=0CCoQ6AEwAA#v=onepage&q=ordonnance%20marine%201774&f=false

Son successeur est le maréchal de Castries, qui se servira du retour sur la guerre d'indépendance pour encore améliorer la marine.

Ordonnances de 1786, parties traitant des uniformes.

https://books.google.fr/books?id=ScNCAAAAYAAJ&pg=PA461&dq=ordonnance+marine+1786&hl=fr&sa=X&ei=8BxDVdS8A5HLaLDSgfgI&ved=0CDwQ6AEwAw#v=onepage&q=uniforme&f=false

Edited by De Coursic

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1. Belles recherches. Continuez.

Va falloir faire une synthèse et créer un post sur le forum international pour les mettre en valeur.  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas le temps de chercher, là, tout de suite, mais je ne sais pas quand est créé le grade de Capitaine de Corvette. Le CC est utilisé aujourd'hui et depuis Longtemps même, mais quand est-il apparut ?

En 1820/30, le trouve-t-on ? Ou est-ce un grade "moderne" ? Genre 1850/1900 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edit: Trouvé, création du grade de capitaine de corvette par l'ordonnance du 1er mars 1831, titre III, Louis Phillipe.

 

"Les appointements à terre du capitaine de corvette, crée par la présente ordonnance, seront de trois mille francs par an."

Edited by De Coursic

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci !

1830 oui ça paraît logique, à cette époque les bâtiments étaient bien supérieur pour un même type de bâtiment que dans les années 1780.

Une corvette en 1780 porte 20 canons de 8£, contre une corvette qui en 1830 peut porter 20 canons de 30£ en première batteries et 4 canons courts de 18£ + 8 caronades de 30£, soir un total de 32 bouches à feu. C'est le même nombre de bouches à feu su' une frégate de 1780 mais avec un calibre bien supérieur car à cette époque elle portait du 12£.

Effectivement, la nécessité de multiplier les grades et la création du grade de capitaine de corvette.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×