Jump to content
Game-Labs Forum

Recommended Posts

  • Replies 759
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Ça y est !!!!!!! L'hermione largue les amarres cette nuit à 3h30 de Rochefort !!! Direction le port de La Pallice /La Rochelle pour deux semaines de cale sèche. Et bien évidemment pour finir son

Un soir désolé pour une France. Toujours mal, lorsque pareil il arrive. 

J’ouvre ce topic pour ne pas polluer le reste du forum sur ce qui ne concerne pas NA.   J’ai donc une petite annonce de ventre d’ouvrages de Boudriot, c’est un ami qui les vend :   Les planches du

Posted Images

Tu aurais vu ma tronche après les 35 mètres de grimpette dans les enfléchures ! Un peu essoufflé le type...  :P

 

On a aussi viré au petit cabestan pour reprendre de la tension dans le faux étai de grand mât ! De Diou ! à 15 dessus, et bien faut sacrément pousser !!!

Link to post
Share on other sites

tres heureux pour toi !

 

 

mais dis moi la construction de ce bateaux a l air bcp plus soigné que ce qu elle etait ou les bateaux de l epoque etaient ils aussi bien fini dans les details et assemblages ? il a l air telement parfait dans les mondres details !

 

quels sont tes ressentis vis a vis du bateau ,du capitaine et des pros ,des volontaires comme toi ?

 

enfin partage un peut plus ton experience avec nous quoi   ;) stp !

 

merci d avance ,et au fait : j ai eu le vertige rien quand regardant les photos ,donc elimination d office pour moi !

Edited by dark83000
Link to post
Share on other sites

tres heureux pour toi !

 

 

mais dis moi la construction de ce bateaux a l air bcp plus soigné que ce qu elle etait ou les bateaux de l epoque etaient ils aussi bien fini dans les details et assemblages ? il a l air telement parfait dans les mondres details !

 

quels sont tes ressentis vis a vis du bateau ,du capitaine et des pros ,des volontaires comme toi ?

 

enfin partage un peut plus ton experience avec nous quoi   ;) stp !

 

merci d avance ,et au fait : j ai eu le vertige rien quand regardant les photos ,donc elimination d office pour moi !

Il y a peut-être quelques différences de "qualités" mais la construiction est très semblable aux méthodes d'avant. Je veux dire que les assemblages des différentes pièces sont identiques à se que l'on pouvait faire avant.

Les couleurs des peintures sont aussi les bonnes, ils ont utilisés les mêmes pigments venant des mêmes origines.

Ce qui peut éventuellement arriver est peut-être un meilleur corroyage des éléments dû à la différences de l'outillage.

Les "vraies" différences se trouvent plutôt dans l'utilisation de certains cordages demandant une sécurité très importante. Ou encore l'utilisation de boulons modernes pour là aussi un problème de sécurité. Et évidement certains aménagements dû aux normes. Obligatoire car c'est une construction neuve.

Le commandant est très impressionné par la qualité de ce bateau, les pros aussi, quand aux volontaires, certains s'en rendent compte car ils ont une expérience dans la navigation, d'autres pas car aucuns points de comparaisons.

J'ai fais tellement de choses que c'est difficiles de tous exposer. Mais entre porter les mâts de perroquets, raidire le faux étai de grand mât au cabestan, de manœuvrer les amarres, lancer la touline sur le quai, carguer l'artimon, de simuler à la barre, de faire une ronde de sécurité, de manier les extincteurs, de comprendre le gréement, d'aller sur la vergue de misaine et de grimper le mât de misaine, plus les nombreuses heures de cours en salle avec le commandant ! Le stage est tres tres intense ! On en oublis forcément.

Mais je vais y retourner un ou deux weekend avant l'embarquement. Pour continuer à me familiariser et a donner un coup de main pour avancer l'armement. Donc si tout va bien je vais encore passer six jours dessus. Je vais donc avoir encore plein de choses à dire !

Link to post
Share on other sites

de tres belle photos qui feraient le bonheur des modelistes d arsenal

 

la carene a l air tres fine et tout est telement parfait au niveau des assemblages et du corroyage ,j ai en memoire les photos du Wasa ou de la replique de la Surprise ou meme de fregate Shtandart ou le bois est presque brut par endroit ,je suis loin d etre specialiste mais tout semble presque trop beau 

Link to post
Share on other sites

Oui, c'est pour ça que je parle de différence de qualité et d'un meilleur corroyage.

 

A l'époque on chipoté moins sur les échardes, et souvent la pièce de bois n'était pas aussi "carrée" qu'elle l'est sur cette Hermione. Néanmoins les assemblages sont les mêmes, et si la pièce de bois brut le permettait, les pièce étaient bien corroyées.

 

Là on est dans le top du top pour la finition. D'ailleurs au passage, une grande quantité d'assemblages à beaucoup travaillés. Un bau avant du faux pont à même fendu en mer, plusieurs pièces se sont écartées. Des repères avec mesure et date sont posés un peu partout pour surveiller tout ça.

 

Le bateau travail énormément ! Il craque de partout, il se contorsionne, tout ça est d'une grande souplesse. Heureusement d'ailleurs, sinon tout casserait.

 

La Surprise est entièrement pourrie... Il semble que sa sauvegarde en soit même remise en cause.

Le Shtandart est brut de décoffrage, comme son équipage  :P , et puis c'est un bateau bien plus vieux que l'Hermione. Dans 10/15 ans, l'Hermione sera très abîmée.

Quand au Wasa, il sort quand même d'un long séjour en mode sous-marin, est c'est une conception bien antérieur à la construction naval des année 1770/80.

 

Pour la finesse de la carène, ça n'a rien à voir avec la qualité de la construction. Les lignes de cette série de frégates est à peu près respecté par l'Hermione actuelle. Il y a malgré tout plusieurs différences. Celle d'aujourd'hui est plus massive de coque que l'originale.

 

J'ai fait un petit montage avec les plans de la Concorde fait par les Anglais lors de sa capture (première de la série) et les couples de la série. Puis une vue dégradée de l'actuelle Hermione :

 

http://forum.game-labs.net/index.php?/topic/4906-french-frigate-lhermione/?p=247829

 

:)

Link to post
Share on other sites

Hé dis ! Tu sais en 2018 l'association prépare un grand voyage en Méditerranée, rien n'est encore fait mais ça te laisse le temps de passer ton diplôme de gabier !

 

Pense-y en te rasant  ;)

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Hello les C'aptains !

 

Juste pour le fun, voici la lettre d'un matelot à sa maman. Il est en formation de gabier sur la frégate 'instruction la Melpomène. Pour rappel, c'est le dernier bâtiment pur voilier construit par la marine Française. Elle servait de bâtiment école pour timonerie et gabier. C'est une frégate construite sur le modèle des frégates de 52 canons. Mais je la situe entre le deuxième et le premier rang (frégate de 60 canons).

 

Quoiqu'il en soit, c'est une frégate qui à vécu de 1890 à 1943 ! C'est moche... Elle aurait pu être encore de nos jours...

 

" A bord, le 5 février 1895

Me mam,

Voilà déjà trois mois que je n’ai pas eu de vos nouvelles.
Depuis que nous avons quitté Brest, nous n’avons pas eu un seul instant pour bailler aux corneilles.

La Melpomène est une bien belle frégate qui demande beaucoup de soins. La manœuvre est toujours délicate d’autant que le commandant aime les belles manœuvres et qu’il est très exigeant avec nous.

Les maitres sont très durs et ne nous passent rien. On ne doit pas se tromper dans ce que nous faisons. Sinon gare ! C’est facile d’être retranché de son quart de vin et d’attraper une corvée. Il est heureux qu’il y ait Monsieur l’Aumônier qui est du pays et qui connaît Monsieur le Curé. Cela nous évite beaucoup de corvées. Le Commandant en second est un homme sévère mais juste. Les Maitres sont quand même plus gentils qu’ils n’en ont l’air.

Le Lieutenant de vaisseau qui est chargé des gabiers est aussi l’officier de manœuvre. Il monte avec nous dès le branle-bas. Il est très sévère. Il connaît toutes les manœuvres de la Melpo. Il connaît aussi chacun de nous. Il veut que tout se fasse avec ordre et précision. Il nous interroge sans cesse et si on répond pas ce qu’il veut entendre, c’est le Maître qui nous reprend. Le Maitre est de Port Louis. Il a navigué à Port Haliguen.

Le bateau marche bien et manœuvre facilement. Dès que le temps permet, le Commandant fait envoyer toute la voilure et dès que çà fraichit, il donne l’ordre de passer les faux-bras de mauvais temps pour doubler les bras des vergues.

Ce matin on a aperçu un gros grain tout noir qui assombrissait l’horizon droit devant nous. Il y avait surement du vent là-dedans. L’Officier de quart a fait serrer les perroquets. Il a fait fermer les sabords avant d’entrer dans le grain. Dès qu’on s’est approché du gros noir, la mer s’est mise à crépiter avec l’averse.
Les amures et les écoutes se sont raidies comme des barres de fer. La ralingue de la grande voile s’est tendue par le vent. La Melpo s’est inclinée et a appuyé. La ligne des sabords s’est enfoncée dans l’eau.
On a gardé la route comme il se doit. L’officier de quart a fait carguer la grand’voile. On est alors tous montés parce que c’est délicat. On peut pas carguer des deux bords à la fois parce que si on le faisait et que si la toile battait, la grand’vergue pourrait casser, et comme il n’y a pas besoin de soulager la frégate on commence toujours par carguer au vent, en gardant pleine la toile sous le vent.
On est monté tous sur les cargues. Et pour la plupart sur les cargue-fonds et les cargue-boulines de tribord. Et quand la rafale a chargé la toile, l’officier de quart a fait carguer à tribord. En bas un second-maître avec 6 hommes choque l’amure à la demande pour que la toile ne batte pas. Et la voile a été ramassée sur la vergue. C’est dur quand on a froid aux mains et qu’on a été trempé.
Après il a fait carguer à tribord. Les cargues de bâbord ont dégonflé la voile avec l’écoute choquée à la demande. Le point a été ramené au milieu de la vergue. Et dès qu’on l’a rentré la Melpo s’est redressée.
Mais plus loin quelques instants après une nouvelle risée nous est tombée dessus. La Melpo s’est couchée et l’Officier de quart a ordonné de brasser et d’amener les huniers après nous.
Les vergues de hune se sont décollées des haubans de bâbord après les avoir brassées au vent jusqu’à les reposer sur leurs chouques. On a laissé porter un peu pour que les voiles ne viennent pas en ralingue.
Dès que la Melpo s’est redressée on profite des vergues amenées pour prendre un ris dans les huniers. Et aussitôt que le grain est passé, l’officier de quart a fait tout rétablir tant les huniers que la grand’voile.
Le temps est redevenu clair mais comme la nuit allait tomber il a fait garder les perroquets serrés.

On a bien fait, car on est entré dans un grain aussi fort que celui d’avant. Ce qui fait qu’il a fallu carguer à nouveau la grand’voile. Mais comme il fait nuit et que la pluie était battante, c’était impressionnant surtout lorsqu’on aperçoit les lames qui déferlent près des bastingages sous le vent. On dirait qu’elles vont embarquer à bord et nous noyer.
Le vent dans les cordages hurlait par instants, couvrant les ordres de l’officier de quart et le sifflet qui les répétait. Dans le noir c’est impressionnant..

L’équipage est maintenant aguerri et nos gradés sont d’un sang-froid exemplaire. Les gabiers de quart reconnaissent les manœuvres au toucher dans le noir. La voile a été à nouveau étranglée et rentrée sur la vergue. La Melpo sous misaine et huniers avec un ris a supporté le grain sans broncher. Puis le ciel s’est éclairci et on a revu les étoiles.

Le Commandant qui ne voulait rien perdre de sa route a fait rétablir aussitôt la grand’voile.

Voilà me mam, comment se passent les journées à bord.

La frégate est belle et c’est un bon bâtiment. Quand on entre en rade et qu’il y a des Anglais, on est toujours applaudis quand on passe à quelques dizaines de brasses d’eux. Ils connaissent la Melpomène et quand on arrive ils montent tous sur les ponts pour nous acclamer.

Je donnerai cette lettre au vaguemestre dès qu’on arrivera à Funchal. Peut-être lirez-vous ces lignes avant que nous rentrions à Brest. Le Maitre Pilote a dit que l’on passerait par Quiberon parce que le Commandant veut nous faire chenaler sous Houat et Belle-Isle

Chère Me Mam, je vous embrasse de tout mon cœur
Votre fils."

:) 

  • Like 3
Link to post
Share on other sites

Et voilou ! Je vais passer ma dernier nuit à terre, puis demain, zou, à 7h30 j'integre le bord en tant que gabier volontaire :)

En plus de naviguer, j'ai une mission de renseignement. Collection de données de naviguation. Rien que ça !!! Il est cool l'Admin :)

Pour suivre l'Hermione, voici le lien du site.

http://www.hermione.com/blog-de-l-hermione/

On se retrouve à Saint Malo !

@+

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Coucou les capitaines !

Et voilà, je suis débarqué de l'Hermione !

C'est une sacré expérience que je viens de vivre. Il ne dois certainement pas exister d'équivalent ! Rayan (que certain d'entre vous connaissent) est encore à bord. Il à était notemant adjoint de tiers. C'est un type hyper compétant.

Nous n'avons pas beaucoup échanger, nous n'étions pas dans le même tiers et mon anglais n'est virement pas bon, et lui est limité dans son Francais.

Bref, être un temps marin sur une frégate de 12, c'est juste énorme !!!!!

Link to post
Share on other sites

Bien sur que si, mais je suis rentré hier soir, et j'ai posté le message une heure et demi après mon arriver chez moi, alors tu comprendras que je n'ai pas encore eu le temps de compiler tout ça. Mais t'inquiète paupiette, je vais le faire.

En fait j'ai tenu un mini journal de bord. Le temps de tout mettre au propre et ça vous parviendra.

Link to post
Share on other sites

Bien sur que si, mais je suis rentré hier soir, et j'ai posté le message une heure et demi après mon arriver chez moi, alors tu comprendras que je n'ai pas encore eu le temps de compiler tout ça. Mais t'inquiète paupiette, je vais le faire.

En fait j'ai tenu un mini journal de bord. Le temps de tout mettre au propre et ça vous parviendra.

cool on attend ça avec impatience !

Link to post
Share on other sites
  • 5 weeks later...

Le 1er juillet. On est le matin entre le cap Fréhel et le fort la Latte, nous sommes en avance à notre rendez-vous de Saint Malo, on prépare donc un virement de bord lof pour lof pour faire un demi-tour et revenir un peu plus tard.

post-5241-0-60066800-1470428338_thumb.jpeg

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...