Jump to content
Game-Labs Forum

Surcouf

Tester
  • Content Count

    1,602
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Surcouf last won the day on November 19 2014

Surcouf had the most liked content!

Community Reputation

561 Excellent

About Surcouf

  • Rank
    Commander

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    La Rochelle - France - EU
  • Interests
    Sailor of l'Hermione
    Gabier de l'Hermione

Recent Profile Visitors

1,933 profile views
  1. Surcouf

    La taverne du corsaire

    Dans le cas des monographies c'est la ligne de flottaison qui est marquée. Donc en charge, et en dessous de la ligne c'est le tirant d'eau en charge aussi.
  2. Surcouf

    La taverne du corsaire

    Et aussi le volume et la forme de la carène.
  3. Surcouf

    La taverne du corsaire

    L'Amarante aurait quelque chose comme 10', soit 3.25m, toujours à trois patates près hein ! Le tirant d'eau est multiple. Il y a celui de l'arrière, de l'avant, la moyenne, celui à vide, en charge... Le tirant d'eau donné est généralement en charge SI je ne dis pas de connerie , donc le bateau avec tout son armement (artillerie, équipage, vivre pour x mois, gréement, etc). Après, dans les faits on ne modifie pas vraiment le tirant d'eau, au risque de compromettre la stabilité du bateau. c'est pourquoi la futaille est remplie d'eau de mer pour remplacer la consommation pour garder un semblant d'équilibre de tirant d'eau. Même si la consommation de boulets ne manquera pas inévitablement de modifier celui-ci. Ce que les commandants font en revanche, c'est modifier les lignes du bateau. En déplaçant le lest pour mieux équilibrer le tirant d'eau entre l'arrière et l'avant, et donc de déplacer le centre de gravité. Mais là c,'est de la sauce interne dont seul le commandant à le secret en fonction du canot qu'il à sous les pieds. Pour l'Unité je ne sais pas, mais c'est envisageable.
  4. Surcouf

    Lettre aux développeurs

    Si, un peu. Les combats, blessés, et les morts en moins c'est vrai !
  5. Surcouf

    La taverne du corsaire

    La Concorde (1778) de 12 ~ 18', soit ~ 5,85m La Vénus (1782) de 18 ~ 19', soit ~ 6m La Renommée (1744) de 8 ~ 15', soit ~ 4,9m La Belle-Poule (1765) de 12 ~ 17,5', soit ~ 5,65m
  6. Surcouf

    Tempetes en Batailles

    Ah bon ? Je l'ai loupé ça... Peux-tu me dire ou on trouva la discutions s'il te plait ? Merci bien.
  7. Surcouf

    Tempetes en Batailles

    C'est peut-être dû a une histoire de récurrence comme semble le dire Plerrick. Peut-être qu'il,faudrait une implantation des tempêtes suivant un pourcentage de probabilité. Genre 15% de chance (ou malchance, c'est suivant) d'avoir une tempête lors de l'engagement. Mais dans le cas d'un engagement avec de la baston, les conditions de naviguations et de combats changent un peu (voir beaucoup).
  8. Surcouf

    Lettre aux développeurs

    Les gros calibres (24 et 36 livres) peuvent envisager un tir à 1200 mètres, mais c'est très inefficace. Il est admit de commancer le tir à 600 m. 300 m étant une bonne distance de tir dans une ligne de bataille. En combat singulier les distances varie bien plus car il y a plus de liberté de manoeuvre, pas de ligne à suivre. Pour les petits bâtiments ce genre de bataille doit ce passer entre 300/400m à une centaines de mètres, voir moins suivant les manœuvres qui peuvent rapprocher les protagonistes ponctuellement. Mais si on veut éviter un abordage, mieux vaut se demerder pour garder un peu de distance. Mille excuses également pour la déviation du post. Je m'arrête là.
  9. Surcouf

    Lettre aux développeurs

    Dans la réalité, une frégate, fut-elle de 18, ne se bat pas avec un vaisseau trois ponts. Sauf si elle se trouve dans une ligne de bataille, ce qui n'est "généralement" pas le cas des frégates. Elles reste en dehors de la ligne pour faire leur métier. Néanmoins si la rencontre arrive, une frégate n'a "quasi" aucunes chances de couler un trois ponts. Sa seule chance pour pilonner un vaisseau est de combattre en enfilade. Mais même là, au mieux elle détruit le système de gouverne et met hors combat un certain nombre de vie, ce qui lui permet de filler par la suite. Mais en règle générale la frégate va éviter le combat. Sa supériorité de manoeuvre et son sillage en principe plus favorable lui sauvera la vie. Quand au morts dans un combat rapproché (sans abordage), voici le résumé de deux combats de la frégate l'Hermione commandée par le lieutenant de vaisseau de la Touche : juin 1780 le vent est bon frais combat contre une frégate de 28 canons de 12 en batterie + quelques canons sur gaillards 1h30 de combat A toujours tiré à plein bois (donc très peu de dégréage) 260 coups de canons tiré par l'Hermione 140 coups de pierriers tiré par l'Hermione 1280 coups de fusil et d'espingole tiré par l'Hermione 10 morts, 37 blessés (certains blessés mourront de suite des blessures) Un autre type de combat, plus rare, une ligne de frégates, six Anglais contre deux Francais (l'Hermione et l'Astrée de La Pérouse) juillet 1781 Vent petit frais 4h de combat 509 coups de canons tiré par l'Hermione ! 100 coups de pierrier 1700 coups de fusil et d'espignoles 3 morts, 19 blessés Tous ça pour dire qu'il faut modérer la croyance des combats tuant un équipage au complet avec les dalots crachant des Rivière de sang et tout et tout... Bien sûr certains combats sont bien plus meurtirié, mais dans la globalité un combat c'est une quinzaine, voir une vingtaine de morts et un peu plus de blessés. Alors oui, si on cherche un peu plus on trouvera des combats plus terribles. Ce qui n'empêche pas que même 10 morts et 40 blessés pose bien des problèmes pour la conduite du navire et de ses capacités à combattre. En revanche, j'en en fait pas la liste, les dégâts matériels sont énorme ! Et ajouté aux pertes et aux indisponibilité dû aux blessés, la frégate est quelque peu dezinguée et réclame un certain nombre de réparations. Bien sûr que le jeu ne peut pas reproduire la réalité mais il ne faut pas non plus tuer tout un équipage en une bordée. Avez-vous vu le nombre de coups tirés !!!! Il faut comprendre que l'Hermione en reçoit autant..
  10. Surcouf

    La taverne du corsaire

    Quelque chose entre-deux et trois mètres de tirant d'eau, je peux demander à GD si tu veux. Pour l'Astrolabe j'en ai entandu parlé, mais ce n'était "qu'un" projet, ont-il avancé ??? Mais encore une fois, l'Hermione fait des petits, c'est très très bien tout ça, la France renouveller sont fond patrimonial maritime après les années 80/90 est toutes les reconstructions de bâteaux de pêche traditionnels comme les bisquine, les sinagos, chassés-marrés, dundees et autres thoniers. Il y a beaucoup de problèmes en France comme ailleurs, mais bordel, le patrimoine maritime, il tient le pavé !!!!! Et j'en suis fier pour la France et fier d'y participer à mon petit niveau.
  11. Surcouf

    La taverne du corsaire

    Leur shooner (goélette en Anglais) est très proche des goélette à hunier US, mais pas éloigner non plus de notre goélette aviso à hunier la Recouvrance. Mais je ne sais pas si ils ont pris un modèle en particulier.
  12. Surcouf

    La taverne du corsaire

    Oui, euh là c'est encore autre chose. Je ne l'ai mentionné, j'en ai parlé rapidement avec Gérard Delacroix entre deux plans de l'Egyptienne, et on est plutôt d'accord pour dire que ce vaisseau (hélas, trois fois hélas) ne touchera certainement jamais la Manche... Il s n'ont pas de fric, ni de structure (véritable chantier naval), ni grand monde pour tout ça... C'est triste mais leur projet est voué à mourrir... En fait ils ont étaient porté par le projet de l'Hermione, mais l'un à réussit là où l'autre n'a pas décoller.
  13. Surcouf

    La taverne du corsaire

    Il faut se rappeler quand même que l'Angleterre se sépare du 74 car il est tout pourrit de la quille au plat-bord. Et que la restauration de ce grand vétéran des guerre navals Napoléoniennes coûte les yeux de la tête et plus encore. Alors quand nos ennemis préférés nous propose de le récupérer, ben chez nous non plus, après la guerre, les caisses sont vident, donc que foutre de ce vieux bout de bois pourri et en plus perdu ? Ben rien. Au diable les Rosbiff ! Z'ont qu'a la couler cette vielle coque... Ben ouais, plutôt que de finir de pourrir chez nous, boum ! Dans la Manche. Triste à pleurer...
  14. Surcouf

    La taverne du corsaire

    Il y a le projet de reconstruction navigante du Bonhomme Richard, ou du Duc de Duras, je ne sais pas. Ce n'est pas le Wagram bien sûr, mais ça reste un vaisseau, fut-il de la Cie des Indes. Un truc de 900t de mémoire. Ça aurait de la gueule une frégate d 12 escortant avec un chébec un vaisseau de Cie des Indes non ? En plus ils sont quasi tous contemporain. Ajouter la goélette l'aviso la Recouvrance et le votre à hunier le Renard, la France aurait une flotte unique au monde. Et j'allais l'oublier mais à Nantes il y a aussi un projet pour reconstruire un bâtiment négriers en suivant les plans de l'Aurore. Un vaisseau de la vie des Indes, une frégate de 12, un chebec de guerre, un bâtiment de commerce (en partie négrier), une goélette aviso et un cotre a hunier corsaire. La classe non ? Quand à faire un vaisseau de 118 des plans généraux de Sané, là il y a de la marge. Pour plusieurs raison. Et si d'aventure on arrive à en construire un, ceux qui serait quelque chose d'énorme !!!!! (Rah je voudrais trop le voir...) quand on sais ce que c'est de faire naviger une "simple" frégate de 12... Mais bordel ça enverrai du steak !!!!! (Même à quai)
  15. Surcouf

    La taverne du corsaire

    Il font en fait le Requin. C'est cool qu'un nouveau canot pointe son bout d'étrave ! En plus on n'a pas fait plus gros dans ce type de gréement en reconstruction, et c'est un sacré beau bâteau.
×